VIA ZOGORÉ

association de jumelage avec le Burkina Faso

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

utilisation des petits crédits

Envoyer Imprimer PDF

Pour démarrer une activité économique, un petit prêt est accordé. Le remboursement se fait soit à son terme, soit échelonné tous les 6 mois (ou tous les ans) si le projet est plus important.

Les crédits ont été accordés pour des créations d’activités diverses : fabrication du dolo (boisson fermentée à base de mil), du soumbala (épice fabriquée à partir de graines de néré), de beignets aux haricots qui seront vendus sur le marché. Il s’agissait de petits commerces simples, d’achats en demi-gros et de revente au détail.

Des petits crédits ont également été attribués à des groupements pour des activités plus importantes comme la constitution du stock d’une banque de céréales, l’achat de moulin à céréales, l’acquisition du stock pour une banque d’intrants (mini-coopérative de produits agricoles divers), ou pour des élevages de moutons, de porcs, de bœufs.

 

Dans ce cadre, un moulin à céréales a été acheté par la commune de Viré Sogodin (une des 16 communes de Zogoré). Grâce à ce crédit, toute la communauté villageoise bénéficie désormais de cet équipement qui facilite la fabrication de la farine de mil (voir l'article "un exemple").

 

Ces petits crédits ont joué un rôle très important dans l’aide aux habitants. Ils ont ainsi permis d’augmenter  le nombre d’enfants scolarisés et d’améliorer la vie des villageois, leur alimentation, leur santé. En outre, ils ont favorisé les initiatives personnelles.

Cette action a été très utile dans la mesure où les paysans, analphabètes au départ d’une campagne d’alphabétisation, et en mesure de lire, d’écrire et de compter après 3 ans de formation, étaient véritablement motivés pour demander et gérer efficacement leur petit crédit, dans le cadre de l’activité qu’ils avaient souhaité mettre en place.